I. L’alphabet Japonais :

Au Japon il n’y a pas d’alphabet propre à la langue, on dispose de 3 alphabets : l’hiragana, le katakana, et le kanji.
Souvent dans de nombreuses phrases on a ces 3 alphabets utilisés dans une seule et même phrase. Le katakana et le hiragana sont 2 alphabets syllabaire, c’est-à-dire une écriture où chaque signe représente une syllabe.


1) L’Hiragana :

L’hiragana est utilisé pour la structure de la phrase (ex : « 私 は ハンサム ナ ある »).
En traduction rōmaji, c’est-à-dire à l’occidentale nous avons : « Watashi wa hansamu na aru », ce qui signifie : « Je suis beau ». Décortiquons un peu se qui s’est passé. « 私 », se signe est un kanji donnant l’idée de sois même pouvant se lire « je » ou bien « moi » tout dépend de la phrase. « は » est un syllabaire hiragana ce lisant normalement « ha », mais dans le cas présent le « ha » ce lit « wa » car elle utilisée comme particule. Nous vérons les particules dans un autre tutoriel. Le « ハンサム ナ » sont des syllabaires katakana ce lisant « hansamu na » qui vient de l’anglais « handsome » qui signifie « beau ». « ある » sont des syllabaires hiragana qui ce lit « aru » signifiant « être », nous verrons les verbes dans un autre tutoriel.



Voici ci-dessous l’alphabet hiragana : A I U E O
あ|い|う|え|お

KA KI KU KE KO KYA KYU KYO
か|き|く|け|こ|きゃ|きゅ|こょ

GA GI GU GE GO GYA GYU GYO
が|ぎ|ぐ|げ|ご|ぎゃ|ぎゅ|ぎょ

SA SHI SU SE SO SHA SHU SHO
さ|し|す|せ|そ|しゃ|しゅ|しょ

ZA JI ZU ZE ZO JA JU JO
ざ|じ|ず|ぜ|ぞ|じゃ|じゅ|じょ

TA CHI TSU TE TO CHA CHU
た|ち|つ|て|と|ちゃ|ちゅ|

CHO
ちょ

DA JI ZU DE DO DYA DYU DYO
だ|ぢ|づ|で|ど|ぢゃ|ぢゅ|ぢょ

NA NI NU NE NO NYA NYU NYO
な|に|ぬ|ね|の|にゃ|にゅ|にょ

HA HI HU HE HO HYA HYU HYO
は|ひ|ふ|へ|ほ|ひゃ|ひゅ|ひょ

BA BI BU BE BO BYA BYU BYO
ば|び|ぶ|べ|ぼ|びゃ|びゅ|びょ

PA PI PU PE PO PYA PYU PYO
ぱ|ぴ|ぷ|ぺ|ぽ|ぴゃ|ぴゅ|ぴょ

MA MI MU ME MO MYA MYU
ま|み|む|め|も|みゃ|みゅ|

MYO
みょ

YA YU YO
や|ゆ|よ

RA RI RU RE RO RYA RYU RYO
ら|り|る|れ|ろ|りゃ|りゅ|りょ

WA WO N
わ|を|ん

2) Le Katakana :

On utilise les katakanas pour écrire des mots étrangers ou des prénoms étrangers. 11% des mots Japonais viennent de l’étrangers, vous devez savoir aussi que le son « L » n’est pas disponible en Japonais. Pour remplacer le « L » on utilisera le syllabaire « RU » car le son « u » est quasi muet.


Voici ci-dessous l’alphabet syllabaire katakana :

A I U E O
ア|イ|ウ|エ|オ

KA KI KU KE KO KYA KYU KYO
カ|キ|ク|ケ|コ|キャ|キュ|キョ

GA GI GU GE GO GYA GYU GYO ガ|ギ|グ|ゲ|ゴ|ギャ|グウ|ギョ

SA SHI SU SE SO SHA SHU SHO
サ|シ|ス|セ|ソ|シャ|シュ|ショ|

SHE
シェ

ZA JI ZU ZE ZO JA JU JO JE
ザ|ジ|ズ|ゼ|ゾ|ジャ|ジュ|ジョ|ジェ

TA CHI TSU TE TO CHA CHU
タ|チ|ツ|テ|ト|チャ|チュ|

CHO TI CHE
チョ|ティ|チェ

DA JI ZU DE DO DYA DYU DYO
ダ|ヂ|ヅ|デ|ド|ヂャ|ヂュ|ヂョ|

DU
ドゥ

NA NI NU NE NO NYA NYU NYO
ナ|ニ|ヌ|ネ|ノ|ニャ|ニュ|ニョ

HA HI FU HE HO HYA HYU HYO
ハ|ヒ|フ|へ|ホ|ヒャ|ヒュ|ヒョ

FA FI FE FO
ファ|フィ|フェ|フォ

BA BI BU BE BO BYA BYU BYO
バ|ビ|ブ|べ|ボ|ビャ|ビュ|ビョ

PA PI PU PE PO PYA PYU PYO
パ|ピ|プ|ペ|ポ|ピャ|ピュ|ピョ

MA MI MU ME MO MYA MYU
マ|ミ|ム|メ|モ|ミャ|ミュ|

MYO
ミョ

YA YU YO
ヤ|ユ|ヨ

RA RI RU RE RO RYA RYU RYO
ラ|リ|ル|レ|ロ|リャ|リュ|リョ

WA WO N
ワ|ヲ|ン

VA VI VU VE VO
ヴァ|ヴィ|ヴ|ヴェ|ヴォ

3) Le kanji :

Le kanji est aussi appelé idéogramme, il exprime une idée, un concept. On l’utilise très souvent et on en dénombre plus 50 000 mais seulement 3 000 sont utilisées couramment dans la vie quotidienne des Japonais.
Il y’a environ 50 000 ans les Chinois ont inventé une écriture à partir de dessins que l’ont appelle l’idéogramme. Les Japonais n’utilisaient pas encore l’écriture jusqu’au 4ème siècle après J.C où l’écriture chinoise fut importé au Japon. Mais le problème c’est qu’avec ces idéogrammes venait aussi leur prononciation alors que les Japonais avaient déjà une langue. Cela va expliquer que le kanji a 2 prononciations différentes. Le kun’yomi (à la japonaise) et le on’yomi(à la chinoise). Exemple : le kanji « 火 » se prononce « Hi » et « Ka » signifiant « feu », « Hi » est la prononciation kun’yomi et « Ka » est la prononciation on’yomi.
Traditionnellement on utilise la prononciation on’yomi quand le kanji est accompagné d’autres kanji.
Exemple Kanji: 火事 Rōmaji: kaji. Nous pouvons voir le kanji du feu « 火 » avec la prononciation on’yomi « Ka » interprétant le concept du « feu » et le kanji « 事 » avec la prononciation on’yomi « Ji » interprétant le concept d’un « fait », d’une « chose abstraite » le tout signifie incendie.
Tandis que si le kanji « 火 » avait été seul on l’aurait prononcé « Hi » signifiant juste le mot feu.


4) Les sons prolongés :

Vous avez souvent vu des u et des o avec une barre au-dessus comme arigatō, mais qu’est-ce que cela voulait dire ?
Très simplement quand il y a une barre au-dessus de la lettre elle montre que le son s’allonge.
Ex: Arigatō = Arigatoo
En hiragana on rajoute un « u » à coté et en katakana on rajoute un « – » à la droite de la lettre.
Exemple: Arigatō = ありがとう = アリガトー
Mais cela marche seulement qu’avec les lettres « a » « i » « u » « e » « o ».
Ensuite il a une façon de rajouter une lettre autre que « a » « i » « u » « e » « o », on rajoute un « TSU » minuscule. À travers un exemple vous verrez comment on l’utilise.
Exemple : musique = myūjikku = みゅうじっく = ミュージック
Ce petit « TSU » a rajouté un k devant le syllabaire « KU ». Il marche avec tous les syllabaires commencent par « g », « k », « s », « z », « t », « d », « n », « h », « b », « p » et « r ».


5) Vocabulaire de la leçon :

私 kun’yomi = watashi -on’yomi = Shi -traduction= je/privé 火 kun’yomi = Hi -on’yomi = Ka -traduction = feu
事 kun’yomi = Koto -on’yomi = Ji -traduction = fait/chose abstraite
月 kun’yomi = Tsuki -on’yomi = Gatsu/Getsu -traduction = lune/mois
日 kun’yomi = Hi -on’yomi = Nichi/Jitsu -traduction = Jour/soleil
水 kun’yomi = mMizu -on’yomi = Sui -traduction = eau
木 kun’yomi = Ki -on’yomi = Moku -traduction = arbre
男 kun’yomi = Otoko -on’yomi = Dan/Nan -traduction = homme
火事 = kaji = incendie
ありがとう = Arigatō = merci
ハンサム ナ = hansamu na = beau
ミュージック = myūjikku = musique
ある= aru =(verbe) être/avoir (sans vie ex: objet)

Merci d’avoir lu cette leçon, si vous remarquez des fautes je vous demanderai de me corriger s’il vous plaît!
Si vous avez des questions n’hésitez pas à les posés !


Je vous remercie d’avance.
Cordialement Guilty-Core.

Un Commentaire

  1. Tsigorf私私
    Poster le 27 novembre 2013 à 19:31 | Lien permanent

    Merci bien du tutoriel !
    Je vais essayer de bosser les alphabets (je pense en chier autant que le grec mais qu’importe), mais c’est vrai qu’il manquerait peut être juste un tableau (niveau lisibilité).

    Bon courage pour la suite !

Add Comment Register



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Pensez à remplir les champs obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>